AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre 11/10/2010, 19:07

Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre



L'ombre se faufilait vers la forteresse au profit de l'obscurité d'une nuit sans lune. A l'entrée nul garde pour l'arrêter, les lieux étaient depuis longtemps désertés. Après la disparition de la drow, tous avaient fuit le sombre domaine. Tant soldats que paysans, serviteurs que conseillers, aucun n'avait souhaité demeurer en ce lieu maudit. Aucun ? enfin presque...

En une certaine bibliothèque, un être persistait, quoiqu'être il n(était plus vraiment et ce depuis bien longtemps. Chien fidèle d'une maîtresse absente, l'intendant décharné arpentait les rangées poussiéreuses à la recherche d'un ouvrage non lu. La chose n'était guère aisée. En effet, il avait eut plus de temps qu'il n'en fallait ces derniers mois pour feuilleter la majeure partie des livres ici conservés.


Cinq mois... cinq longs mois... quel espoir reste-t-il au pauvre Zippo ?

Il parcourait maintenant des yeux le rayon "Animaux et Créatures de nos contrées". Passant le doigt sur la reliure de "Licorne et autres fééries", il poursuivit son monologue.

Si seulement il n'était pas si seul...

Il avait pris l'habitude de se parler ainsi, n'ayant pour seule réponse que le silence ambiant agrémenté parfois du sifflement du vent dans les arbres voisins, ou encore du crissement des charpentes parcourues par quelques rongeurs ou insectes. Il faut dire que nul voyageur ne s'aventurait jusqu'au château depuis le départ des serviteurs. Enfin presque... un commerçant itinérant s'y était bien risqué une fois. Zippo s'en souvenait encore. C'était une nuit sans lune, comme celle-ci. Une de ces nuits où l'on évite de se promener seul en un domaine inconnu, surtout ce domaine-là. Le pauvre bougre était arrivé jusqu'aux portes de l'enceinte extérieure, accomplissant l'exploit de ne perdre que deux de ses trois ponneys en chemin. Mais alors qu'il s'apprêtait à pousser la grille, en un bruissement de feuilles mortes une griffe boisée s'était posée sur son épaule tremblante. Les Ents noirs l'avaient à jamais emporté dans la maudite forêt.

Nul ne peut la traverser... nul ne le peut maintenant...

Après le départ du dernier serviteur, le bois s'était réveillé. Les gardiens étaient devenus comme fous. Eux aussi souffraient de solitude, eux aussi s'étaient laissés envahir par la tristesse. De la mélancolie était née la haine, la soif de vengeance pour pareil abandon. Plus personne pour entretenir leurs branches, plus le moindre jardinier pour ramasser les feuilles et couper les rampantes intruses.

Tous partis... oui, tous partis...
Si Elle revient, que dira le pauvre Zippo...
Que dira-t-il à sa Splendeur...


Rien de plus que la vérité.

Sans le moindre bruit, l'ombre s'était glissée auprès de lui, et sur l'être décharné la pâle main s'était posée. L'intendant sursauta et fit deux bonds en arrière devant la vision effrayante. A ses côtés se tenait une sombre silhouette, couverte de haut en bas d'une cape noire aussi poussiéreuse que les étagères qui les entouraient. Zippo hésita, dévisageant la créature de ses petits yeux terrifiés. Mais une odeur familière vint se faire connaitre à son nez de fin limier.

Vo...vo...Votre Froideur ?

Exact. Je me demandais si tu finirais par me reconnaitre mon vieil ami.

L'intendant fut doublement surpris alors que la drow abaissait son capuchon, le laissant retomber négligemment sur ses épaules. Tout d'abord il ne pensait pas qu'un jour sa maitresse puisse ainsi l'appeler, encore moins qu'il le méritait, ensuite il fut troublé par la cicatrice qui ornait maintenant le visage qu'il avait si longtemps adoré. Sur la joue grisâtre se dessinait maintenant un long trait boursouflé de chair brulée. L'intendant fixa un long instant cette disgrâce qui venait perturber ce qui fut longtemps à ses yeux la perfection incarnée, puis il baissa son regard vers le sol, honteux de son acte.

Ne t'en fais point pour cela, tu ne m'offense guère. Je sais le respect que tu me portes.
Respect qui n'a d'égal que ta fidélité, aussi laisse moi à partir de ce jour te nommer ami, car en ces terres tu es celui qui t'en rapproche le plus.
Oui... bien des choses ont changé et d'autres changeront bientôt, mais avant que je ne te conte ma longue et sinistre aventure, dis moi donc ce qui est arrivé à mon triste domaine.

Alors Zippo entreprit de relater ces cinq longs mois de souffrance. Il expliqua comment les serviteurs avaient pris la route les uns après les autres, comment le domaine avait bien vite était déserté, comment les monstres s'y étaient multipliés, comment le château s'était peu à peu délabré pour ressembler plus que jamais à une sombre ruine hantée. Il finit en racontant son propre séjour en la bibliothèque et la façon dont il avait préservé les livres, trésors le plus cher de sa maitresse. Quand il eut terminé, tout deux étaient installés sur des fauteuils voisins autour du vieux bureau qui avait vu se prendre tant de décisions.

Voilà encore une part peu réjouissante de ton existence... à se demander si le sort t'épargnera un jour mon pauvre Zippo.
Bien, je crois que mon tour est venu. Toutefois, c'est une bien longue histoire, aussi, une bonne bouteille serait bienvenue pour l'accompagner.
Il doit bien rester cela en la cave... et pense à prendre un verre pour toi.

Certaines choses ne changeront surement jamais, et bien qu'il eut maintenant droit au titre "d'ami", l'intendant s'exécuta et revint bien vite avec une bouteille de rhum et deux verres. Une fois le breuvage servi et chacun à nouveau assis, la drow put commencer son récit à la faible lueur d'une bougie.
_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre 21/11/2010, 20:42

"Toute cette histoire débuta sur la jonque qui devait me conduire en l'archipel boisé. Je ne sais si tu t'en souviens Zippo. Le mois d'avril était bien avancé et la bataille se terminait en l'île de sang. Tu m'avais alors annoncé la qualification de Croc-Dur en ce tournoi de bucherons. J'avais pris la mer pour le rejoindre, ma présence n'étant plus requise au domaine sanglant. Un vent favorable avait rendu le voyage bref et clément. J'accostais donc sur l'île déboisée en cette fin de mois pour saluer la performance du Fils de Minos..."

La drow s'arrêta soudainement pensive.

"Voilà que je me perds en une histoire que tu connais déjà."

Boit une gorgée, remettant de l'ordre à ses idées.

"Ah, oui, cela me revient. La visite s'achevait et je m'apprêtais à reprendre mon voyage pour rentrer au Sanctuaire. L'embarquement fut sans embûche. La jonque gagna le galion et nous fîmes route vers l'océan. Mais voilà qu'après deux jours de navigation..."

*****

Avril 110, quelque part dans l'océan


La mer était calme, le vent favorable. Le Sanglant faisait cap Nord-Ouest vers le paisible archipel. Sur le pont, l'équipage s'affairait sifflotant, mettant du cœur à l'ouvrage. Tout semblait aller pour le mieux, et tous poursuivaient cette traversée en une totale insouciance. Pourtant ce jour-là devait à jamais marquer leur vie.

Le soleil siégeait à son Zénith quand le capitaine Sombral fit quérir le mousse du navire. Ce dernier ne se fit pas prier et le rejoignit bien vite à la barre.


Ah, te voilà mon garçon.
Va voir comment se porte Sa Froideur et annonce lui notre arrivée sur Dakim sous deux jour, si l'océan le veut bien.


Bien mon cap'tain !


L'adolescent galopa alors vers la cabine du capitaine où séjournait la seule passagère du navire. La Glaciale Drow, connue aussi sous le nom de Dame Blanche, bien justement nommée Sa Froideur par l'ensemble de ses soldats... enfin bref, Dame Salaha avait embarqué sur le galion une semaine auparavant. Plus exactement, le galion avait récupéré la dame au large de l'archipel boisé et avait pour unique mission de la ramener au port de Dakim.

Toc, toc, toc

Le mousse frappa à la porte d'un geste hésitant.

Entrez.

Il entra, guère rassuré. Devant lui se tenait la dame, assise au bureau du capitaine. Chaque fois qu'il avait eu à lui rendre visite, il l'avait trouvée là. Il en venait à se demander si elle n'avait jamais quitté le vieux fauteuil depuis le début de la traversée. Comme à son habitude, elle tenait en sa main une sorte de fiole luminescente, qu'elle s'empressait de ranger sous cape dès que l'on s'approchait. Cette fois ne fut point différente. A peine eut-il fait un pas dans la pièce que la lumière disparu sous le sombre tissu.

Hum... le capitaine m'envoie prendre de vos nouvelles... Votre Froideur.

Et bien, je ne me porte pas plus mal que ce matin et certainement pas mieux que ce soir.
Est-ce juste le plaisir de me déranger en mes réflexions ou as-tu quelque information à me transmettre ?

Euh... oui.

Oui ?

Hum... le cap'tain m'a aussi dit de vous dire que nous serons à Dakim dans deux jours...

Bien.

... 'fin si l'océan l'veut bien.

Alors souhaitons qu'il le veuille...
Si tu n'as rien à ajouter, la porte n'a pas bougé.

Ah... euh... oui...
Au-revoir...


Sur quoi il se dirigea vers la porte.

... Votre Froideur.

Ajouta-t-il en refermant cette dernière derrière lui. Sa tranquillité retrouvée, la drow ressortit sa précieuse fiole de sous sa cape. En sa main, le verre brillait de mille feux.

Me livreras-tu un jour ton secret ?

Elle fixait le récipient tel un trésor, un trésor bien longtemps convoité.

Si près et pourtant si loin...

La lueur blanche semblait la provoquer.


Tant d'années à te chercher pour pareil résultat... Oh sort ironique, quel tour me joues-tu là !

*****

Note de la Scribe :
Pour ceux qui n'auraient suivi l'histoire de cette fiole, il apparait utile de clarifier ici un point du récit. Quelques semaines plus tôt, la drow se débarrassait de Bélialis. A l'issue du combat, elle espérait récupérer son âme, dérobée par la démone plus d'un siècle auparavant. Toutefois, Dame Fortuna en sa grande perplexité lui avait offert une fiole. Certes, la dite fiole contenait bien l'âme recherchée... mais elle demeurait impossible à ouvrir. Voilà pourquoi, Salaha passait ses journées et ses nuits à fixer le verre, se torturant l'esprit à trouver solution au problème. Bien, maintenant que tout le monde comprend, reprenons.

*****

La drow fixait la fiole, espérant peut-être la briser de son regard insistant, quand un cri se fit entendre.

Navire en vue ! Navire en vue !

La vigie s'époumonait, pointant le doigt vers le Nord.
_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre 13/1/2011, 20:01

La vigie s'époumonait et en réponse les pas résonnaient. Tous s'activaient sous les hurlements du capitaine. Dans la cabine, la drow ronchonnait de voir ainsi sa maigre tranquillité réduite à néant.

Rhaaa… impossible de réfléchir dans tout ce vacarme.

Elle rangea à nouveau la petite fiole en sa cape et sortit d'un pas nonchalant alors qu'un "Les drows, ce sont les drows" s'élevait répandant à sa suite un silence d'effroi sur le navire. Au loin, par delà les blanches voiles, la drow ne distinguait qu'un bateau noir faisant route sur eux, toutes voiles dehors. Elle rejoignit le capitaine à la barre. L'y trouva stupéfié, en un mélange d'horreur et de colère.

Les drows ?, murmura-t-elle seulement quand il daigna enfin s'apercevoir de sa présence.

Le capitaine déglutit, reprenant un calme incertain, avant de murmurer.

Vos lointaines cousines du Nord…

Tiens donc.

Elle n'avait entendu que peu de légendes sur cette société matriarcale. Peuple peu connu, et aux mœurs contestées, les drows vivaient en des cités souterraines, dans les Terres Sauvages du Nord. Elles y côtoyaient gobelins et prédateurs gelés, mais surtout y faisaient régner une loi de terreur. Les femmes, ou plutôt les femelles, s'y étaient posées en maîtres il y a bien longtemps de cela. Mi-drow, mi-araignée, déesse ou démone, l'invaincue Lolth tissait là sa toile. Sous sa souveraineté, les hordes s'organisaient… parfois s'entretuaient. Toutefois jamais une guerre entre drows ne s'était prolongée sur plus de quelques jours. De cette règle inviolée, elles trouvaient largement le temps d'arpenter les mers pour trouver quelques esclaves de plus, quand leur propres mâles ne suffisaient plus. Elles s'emparaient des vaisseaux imprudents venus voguer un peu trop près de leurs contrées, tuaient tout membre de la gente féminine qui s'y trouvait, et passaient les chaines aux autres.


Jamais… jamais on ne les avait vu s'aventurer si loin au Sud…

Une étincelle de compréhension, mêlée à une lueur de crainte, passa dans le regard de Sa Froideur. Elle qui ne connaissait jadis nulle peur avait appris à craindre les déesses noires.

Changez de Cap… évitez-les !

Que croyez-vous que nous essayons de faire ! Regardez donc nos voiles !

Elle leva les yeux, suivant le bras dressé du vieux loups de mer. Les voiles étaient étrangement calmes. Le vent ne sifflait plus à leurs oreilles. Le galion ralentissait et serait bientôt immobilisé. Devant eux, le vaisseau noir accélérait l'allure. Il se trouvait si proche maintenant qu'elle pouvait distinguer les rames qui s'activaient de chaque bord, entendre les cris de guerre des furies qui se préparaient à l'abordage.

C'est magie noire que cela ! Nous sommes perdus !

Elle ne pouvait détacher ses yeux de ce vaisseau maudit qui serait bientôt à leur portée lâchant sur eux sa déferlante de guerrières sans pitié. Personne n'aimait croiser les drows… non personne.
_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
Chapitre 6 : Le Retour d'une Ombre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En cosntruction :: 

Au Coeur du Sanctuaire

 :: 

La Plume Noire

 :: 

Chroniques de la vie d'une glaciale drow

-