AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Childhood Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Childhood 23/9/2009, 10:54

The childhood
A l’aube d’un jour nouveau



Le temps s’écoula paisiblement dans la petite chaume au creux des bois. Loin des tourments de ce monde, l’enfant grandissait. Certains jours toutefois, le nez à la fenêtre, les larmes venaient à couler sur les joues de celle qui d’une plume ne vu plus jamais la blancheur. A son amour perdu, si loin d’elle, elle envoyait milles baisers… Cent prières s’élevaient vers les cieux de ses fines lèvres qui finirent par oublier le goût de sa peau. Le visage angélique devint mirage. Seul l’odeur demeurait souvenir.

Parfois l’elfe se demandait si la folie ne guettait point ce doux rêve… une nuit, une seule, tout ce qui leur fut jamais accordée.

Quand ses yeux se posait sur le fruit de leurs chairs, elle ne pouvait nier. Cette enfant qu’elle croyait envoyée des Dieux… qui viendrait la protéger si elle disparaissait ?

La forêt, sa sœur, leur prodiguait tout ce que l’enfant comme la mère désirait. Tout sauf cette absence innommable qui rendait leur existence incomplète…

L’âge des troubles vint finalement. Deux cavaliers s’approchaient de la hutte. Deux hommes au cœur ivre et l’âme noircie. On ne saurait dire qui lança ainsi émissaires… peut-être le démon lui-même…

La mère fut tuée quand l’enfant prit fuite. Seule au bord de la cascade, elle trouva refuge… et sauveur ?

Un ange vint à elle. Un être de bonté, à la blancheur sans égale. Une harpe à la main pour seule arme, il entrouvrit les lèvres. De sa gorge s’échappa alors la divine lyrique. Les vilains loin de là furent chasser. Ne demeura que la paix.

Sur l’eau il se posa.
Sur l’onde azur il marcha.
A sa portée il se tint, et à l’oreille lui souffla.


Voilà deux ailes somptueuses…
Au reflet bien étrange… magnifiques elles demeurent.
Et comment se nomme celle qui les porte ?


L’enfant hésita. Il émanait de cet être une aura si pure… si… rassurante. Elle fixa son regard. Le vide se fit. Elle murmura à demi-inconsciente.

Bélialis

Ce nom en sa voix la surprit elle-même. Il n’était celui que sa mère avait choisi. Elle le savait. Elle l’entendait pour la première fois. Et pourtant… se fut la seule réponse qu’elle ne put jamais prononcer quand son identité lui fut demandée, et ce pour l’éternité.

Dans l’ombre déjà il psalmodiait. L’enfant maudite serait rebaptisée. Sa chair lui reviendrait…

L’ange prit la main de l’enfant et au royaume des cieux la guida.

_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Childhood 25/9/2009, 09:57

De mémoire d'ange, pareil spectacle ne fut plus jamais offert aux nuages.

Une fillette ailée marchait vers les portes la mine triste, le cœur serré. Sa main tenait fermement celle de son guide. Le grand séraphin ne se souciait plus déjà de celle qu'il emmenait aux tribuns. Les grands ordonnateurs avaient exigé, il s'était exécuté. Sa tâche bientôt prendrait fin, une nouvelle lui serait confiée. Vers un futur proche ses yeux se tournaient déjà alors qu'il tenait en ses mains pieuses un avenir bien plus incertain.

Ils arrivèrent aux portes, les cerbères s'écartèrent. Il s'arrêta. Là aux pieds des colonnes infinies, sous la voute céleste, les paumes s'éloignèrent. Un dernier regard échangé, elle demeura seule, à l'aube de sa destiné.

Une voix l'appela du bout de l'allée. Le carrelage se perdait à l'horizon. Le son lui paraissait si lointain. Son cœur se troublait, la tête lui tournait devant pareille immensité. Devait-elle obéir ? S'avancer ?

Elle n'était qu'une fillette…
enfant de la honte perdue en un monde inconnu.
Elle n'était qu'innocence…
comme le crime maudit qui lui donna vie.
Elle n'était que poussière…
tel le destin qui aurait du prendre son créateur.
Elle n'était que chaire et sang…
celui de sa mère coulant encore sur ses mains frêles.
Elle n'était rien en somme…
rien de plus qu'un animal qu'on envoie à l'abattoir.

Elle avançait, poings serrés, peur au ventre. La voix s'était élevée une fois encore, insistante, impatiente… Pourtant elle l'entendait à peine. Un autre murmure se joignait à ses pensées. Une voix douce, rassurante… le vent lui soufflait réconfort. Les sons résonnaient en sa tête, se mélangeaient, se heurtaient… ne formaient plus qu'un.

La vérité, le mensonge…
Comment discerner le vrai du faux ?
Justice, crime…
Comment différencier les bourreaux des victimes ?
Alliés, adversaires…
Qui nous veux vraiment du bien en ces terres?
Amis, ennemis…
Comment savoir à treize ans ?

Elle approchait. Ils l'observaient. Tout n'était que lumière autour d'elle. Tout n'était que luxe pour ses yeux de misère. Point de verdure, point d'endroit où se terrer. On ne voyait qu'elle au milieu de tout ce beau monde et tous la regardaient.

Pire. Ils la toisaient. Ils mesuraient sa vertu à vue d'œil. Ils soupesaient son âme transperçant son regard. Le jugement déjà se préparait. La laisseraient-ils seulement parler ? En aurait-elle la force ?

Les murmures se firent vacarme. Son ouïe s'affinait. Elle entendait leurs dires… leurs pensées ? Peut-on vraiment lire dans les esprits des Dieux ? Percer leurs secrets ?

Ses ailes… ils n'avaient d'yeux que pour ses ailes. Elle ne regardait que les dieux. Les Huit se tenaient autour d'elle. Elle les voyait maintenant. Elle les dévisageait à son tour. L'un après l'autre, elle mémorisa chaque visage. La moindre ride de ses juges resteraient à jamais en sa mémoire.

Le chant du vent reprit. Les Dieux se turent. L'avaient-ils senti ? Entendu ?

Le silence se fit. La lueur divine devint ténèbres. La chaleur des torches se fit froideur. Le noir l'envahit…

Le petit corps tomba inanimé sur le sol doré.

_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Childhood 27/9/2009, 12:11

Qui aurait pu prédire la suite en cet instant tragique ?
Qui pour garder un œil en coulisse quand sur scène le drame se joue ?

A l'aube d'un nouvel âge, loin des tumultes de la terre, Bélialis se réveilla chérubin. Auprès des anges elle apprit. Aux cieux, elle grandit. Le savoir lui fut offert. Le pouvoir viendrait plus tard.

Quelques tâches lui furent confiées et toujours avec brio relevées.

Le temps passa ainsi. Le reste de sa longue enfance s'écoula sans plus de pleurs. Le destin préserva l'enfant de ses mauvais tours.

Elle suivait la voie des anges, faisait sien l'enseignement divin. Tout allait pour le mieux… vraiment ?

Dans l'ombre il guettait. Sa patte déjà reposait sur la frêle épaule. Elle n'était que pantin en ses griffes. Elle résistait pourtant. Qu'importe… Bientôt. Bientôt elle serait sienne. Il devait en être ainsi.

Sa chair se rapprochait des anges. Elle s'insinuait doucement en leur univers. Elle serait sa vengeance, son bras armé pour ceux qui l'avaient ainsi jugé. Il les détruirait de l'intérieur. Leurs fidèles soldats seraient leurs bourreaux. Il se l'était juré. Dans sa chute sans fin, il avait si souvent pensé son retour. Il l'avait préparé. De l'ombre déjà il régnait. Et dans les ténèbres il renaitrait.

Elle était sa chair. Elle serait sa lame.

_________________

"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 108 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Childhood

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
Childhood Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En cosntruction :: 

Au Coeur du Sanctuaire

 :: 

La Plume Noire

 :: 

Légendes de Bélialis

-