AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Origin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Origin Origin Icon_minitime1/7/2009, 16:59

The Origin
Le crime d'innocence.




Assise au coin du feu, la drow tenait dans ses mains un antique recueil. Sur la couverture noire, abîmée par les âges, une ange était gravée. Les bras croisés sur sa poitrine dénudée, elle tenait en ses mains des chaînes brisées. Sur ses joues quelques larmes perlaient toutefois ses yeux, grands ouverts, semblaient percer votre âme. Derrière elle les flammes des Enfers et, au-dessus, d'autres anges la montrant du doigt en un geste accusateur.

Salaha ouvrit l'ouvrage et effleura le titre inscrit en première page.

Légendes de Bélialis, la Révoltée des Cieux
Recueil du Sixième Âge


L'image de la sombre divinité lui vint à l'esprit. Pleine de curiosité et de cette soif de vérité, elle commença.


En des temps reculés dont peu se souviennent, le déluge par les Dieux fut lancé. De ce chaos naquit le quatrième âge. Cette époque même qui vit la Terre désertée par ses créateurs...

La drow fronça les sourcils. Ce n'était pas vraiment ce à quoi elle s'attendait. Cependant elle poursuivit, et quelques lignes plus loin, la réponse lui fut donnée.

L'histoire dont cet ouvrage est l'objet prit place bien plus tard certes, toutefois, c'est en ces temps anciens qu'elle tire ses origines. Pour comprendre Bélialis, il faut connaître le quatrième âge, lire le cinquième et enfin aborder le sixième qui fut le berceau de sa vie.

En ce quatrième âge, les anciennes divinités quittèrent donc la Terre et vers les Cieux se tournèrent. Loin des êtres de poussières qu'ils avaient créés, leur travail ne s'arrêtait point pour autant. Toutefois, entre deux discussions apocalyptiques, certains s'ennuyaient. Et cette curiosité qui toujours les tiraillait. Les huit Dieux des anciens temps sont souvent décrits comme parfait, ils ne l'étaient point pourtant.

Les Dieux des arts, de la nature, de l'eau, de la lumière, de la nuit, de la vie, de la mort, et du temps commirent nombres erreurs par le passé. Toujours ils s'attelèrent à les réparer, bien souvent ils y parvinrent. Une pourtant eut des conséquences au delà de tout. Ils avaient créé la Terre, ils l'avaient modelée, ils l'avaient peuplée, dépeuplée et repeuplée. En ce quatrième âge ils créèrent une chose bien plus importante, une entité, ou plutôt deux qui à jamais s'opposeraient. Malgré eux, en ces temps par tous oubliés, le Bien et le Mal virent le jour.

Les Dieux voulaient connaître ce que les humains faisaient de leur monde. Ils s'étaient accordés sur un point : aucun d'eux ne devrait plus quitter les Cieux. L'Olympe serait leur domaine pour l'éternité et les poussiéreux seraient seuls habitants de la Terre. Trop curieux cependant, les plus jeunes d'entr eux ne pouvaient se résoudre à rester sans savoir. Ils n'avaient point l'omniscience de leurs aînés. C'est ainsi que de la Nuit et du Temps, la Vie naquit une nouvelle fois. Les trois Dieux créèrent une nouvelle race, à l'image des anciens elfes. Toutefois un détail manquait. La Mort vint finir le travail de ses frères. De l'âme des disparus elle leur offrit des ailes. Les anges étaient nés.

Ces créatures nouvelles, sur Terre, furent envoyées. Entre l'Olympe et le sol, elles seules pouvaient faire le trajet. Elles, ou plutôt ils, car en ce premier âge des anges, tous étaient des mâles, et tous identiques. Ils ne pouvaient s'accoupler, ils ne devaient procréer. Ils n'étaient nés que pour servir les Dieux. Ils étaient leur espions. Êtres objectifs, ils observaient et rapportaient. Toujours dans l'ombre ils restaient. Jamais aux humains ne devaient se montrer.

Et ainsi le temps passa. Les autres Dieux s'aperçurent bien vite du manège de leur jeunes frères. Toutefois, n'y voyant rien d'ennuyeux, rien ne firent. Plus encore, ils finirent par les imiter. Les Dieux surent ainsi tout de ce qui se passait sur Terre, sans que jamais les humains n'entendent parler des Dieux. Le quatrième âge s'écoula, les civilisations s'éteignirent.

A l'aube du cinquième âge, les Dieux créèrent les Héros. Les cinq races peuplaient alors à nouveau la Terre, et aux Cieux les anges se questionnaient. Un jour, l'un d'eux vint s'adresser au Dieu de la nature. S'inclinant devant lui, il s'exprima en ces termes :


"Altesse aux pouvoirs infinis, nous vous sommes et vous resterons fidèles, à vous et vos frères pour l'éternité.
Toutefois mes semblables se questionnent. Il y a en ces terres, sur lesquelles nous veillons pour vous, nombres créatures différentes.
Ici aux Cieux, tous les anges sont semblables. Pourquoi est-ce ainsi ?"


Ne trouvant explication et dans sa grande bonté, la Nature introduisit la diversité chez les anges. Certains prirent même une apparence proche des nains, des hommes et des orcs. Toutefois, tous restaient des mâles. Les Dieux jugeant que l'amour, autre que divin, n'avait point sa place en ces lieux.

Le cinquième âge commença de s'écouler comme le précédent. Toutefois sur Terre, la guerre faisait rage. Les Dieux de voir les poussiéreux ainsi se déchirer, en partie par leur faute, cherchèrent un moyen de ramener la paix. Ils avaient amené les Héros et les Héros avait apporté la guerre. Mais, intervenir ne serait-il point pire ? C'est en tout cas ce qu'il fut conclut par le conseil divin. Le Dieu de la lumière n'était cependant point de cet avis.

Il choisit donc sept anges parmi les plus sages. Il les éleva, leur donnant de nouveaux dons. En particulier le pouvoir de parler aux âmes. Il les nomma archanges et les envoya s'adresser aux Héros. Sans que ces derniers le sachent, les archanges leur murmurèrent à l'oreille les bienfaits d'une paix. Et la paix fut décidée sur Terre, alors qu'aux Cieux les Dieux, informés de la dispersion de la Lumière, grondaient.

Le sixième âge approchait et tout aurait pu continuer dans la paix retrouvée. Aux Cieux, tous s'apaisaient, et bientôt les Dieux se remettraient au travail. Un archange vint commettre l'erreur qui changerait le monde à jamais. Sans le savoir, le Dieu de la Lumière avait créé celui qui deviendrait son plus grand adversaire.

Le nom de l'archange fut par tous oublié, ou plutôt des mémoires il fut effacé. Un beau matin de printemps, il reprenait ainsi la route des Cieux quand ses pas croisèrent ceux d'une elfe. Dans l'eau pure d'un lac, nue, elle se baignait. En lui, il sentit un sentiment étrange et nouveau. Il ne put résister et, toutes ailes déployées, s'approcha. Sous le charme du lieu, leurs peaux se frôlèrent et leurs corps s'unirent. A la tombée de la nuit, l'archange disparut et jamais ne revint. Trop tard il était cependant, le crime de l'innocence venait d'être commis.

_________________
Origin 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."


Dernière édition par Salaha le 14/8/2009, 00:13, édité 2 fois
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Origin Origin Icon_minitime7/7/2009, 00:08

L'archange souillé regagnait les Cieux. A l'oreille du dieu de l'eau vint compter sa journée. La source en silence écouta. Il narra les exploits de héros, les guerres se terminant. Il parla des réunions qui déjà se tenaient. Il en vint au Grand Maître que les poussiéreux pensaient nommer. Son récit se finit, plus court que la divinité l'aurait pensé.

Cette dernière s'inquiéta de savoir ce qui avait retenu son serviteur si longtemps. L'archange hésita. Après la luxure vint le mensonge. Dans le péché il s'engouffrait. Il parla d'un homme qui surveillait l'orée des bois. Il inventa des elfes en patrouille de l'autre bord. Une journée entière dans les fourrés pareil hasard l'avait coincé. Il venta alors les bienfait de sa sagesse et de la patience dont il avait su faire preuve. Oubliant d'en rendre grâce à l'Eau pour cette vertu, dans l'orgueil il poursuivait.

Le Dieu s'étonna de savoir la Terre maintenant si peuplée. Il demanda à son espion de lui compter en détail les œuvres accomplies par les héros. En ces temps elles commençaient déjà de se faire rare, les détenteurs de ces dons se lassant de leur supériorité naturelle. Et c'est avec envie que le fraudeur décrivit le prodige d'un homme qui avait déplacé une montagne à la simple force de ses bras. La divinité ne s'en étonna point et nota à peine le ton de la voix de son narrateur. Alors que l'Eau se saisissait d'une grappe de raisin, l'archange protesta, rappelant qu'une journée dans les bois, terré, cela creusait l'estomac. Ne prêtant attention à la forme, le Dieu acquiesça et offrit dîner.

L'archange a la gourmandise céda, lui qui pourtant copieux repas et en fort charmante compagnie avait déjà obtenu. Finissant, il se prit même à bailler. Le Dieu finit par remarquer l'étrange comportement. Toutefois généreux et compatissant devant une dure journée de labeur, il envoya le paresseux se reposer. L'acédie voyait le jour et le compte y fut presque.

Quelques instants plus tard c'était chose faite. Alors qu'un de ses confrères demandait à emprunter son arc, dans l'égoïsme l'archange sombra et la colère naquit en lui devant l'insistant. Bien que plus tard l'avarice remplaça l'égoïsme avec l'apparition de l'or, les sept péchés capitaux virent le jour en cette aube du sixième âge.

L'archange avait péché par tous les pores de son corps. C'est du moins ce qui fut rapporté de ces temps lointains. Du fait, on n'en sait rien, si ce n'est la véracité d'un événement qui quelques mois plus tard ouvrait les yeux au grand jour. Et déjà dans le ventre d'une elfe, la tragédie se préparait.

_________________
Origin 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Origin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En cosntruction :: 

Au Coeur du Sanctuaire

 :: 

La Plume Noire

 :: 

Légendes de Bélialis

-