AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Chapitre 4 : La solitude des damnés... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime19/6/2009, 21:21

Chapitre 4 : La solitude des damnés...




Dans tous ces bouleversements, la drow avait laissé bien plus que des plumes. Une fois encore sa vie avait changé, mué comme le serpent à l'approche de l'été. Elle avait pris sous son aile noire deux disciples. Le premier, sans foi ni loi, voleur aux milles victimes, répandait le sang dans l'insouciance la plus totale. Cela semblait même l'amuser parfois. Une innocence sombre comme elle les appréciait. Le second différait en tout point de son confrère comme de sa marraine. Le jeune nain avait choisi la prêtrise. Il dispensait ses soins chemin faisant à toutes les âmes blessées, sans nulle distinction. Cette bonté troublée Salaha, l'agaçait même parfois. Toutefois, la compagnie du prêtre était agréable. Il apportait par ses questions, ses requêtes, un peu d'animation dans sa vie.

Les temps changent, les êtres aussi. Elle avait jadis cherché l'asile d'une famille, là n'était point la place des êtres de sa caste. Elle n'avait droit qu'à la solitude, là est le sort des damnés. Aussi elle aurait tout donné pour ses deux compagnons de mauvaise fortune. Auprès d'eux, elle était utile. A leurs côtés, elle vivait. Ils étaient devenus au fil des jours des frères qu'elle protégerait jusqu'à son dernier souffle. Mais chaque soir la nuit tombait.

Aux heures où les ténèbres envahissaient ses terres, la drow verrouillait la petite chambre de l'auberge, s'assurant que le jeune prêtre y était à l'abri. Puis, le pas léger, elle commençait sa danse macabre. Elle pillait le domaine voisin à la tête de ses cavaliers noirs. Dans les caves de son temple, les prisonniers s'entassaient, attendant leur sort. Les sacrifices étaient toujours plus cruels, plus sanglants, le socle de l'autel souillé de la substance rouge, toujours plus difficile à purger. Cependant, personne n'y voyait rien. Qui aurait prêté attention à cette lente descente vers les Enfers ? Qui s'intéresse aux damnés ?

Ce soir là, à la lueur d'une lune par les nuages masquées, le vol noir se montra à l'entrée du temple. La sombre divinité assisterait à la cérémonie.

La drow s'avança. Le prêtre amena la femme et sur l'autel la déposa.

Son ventre arrondi à la courbure gracieuse des derniers mois d'une grossesse heureuse détonnait en ces lieux. Elle se portait bien, physiquement tout du moins. Sur ses joues, les larmes n'avaient cessé de couler...

Larmes de peur à l'approche des ombres...
Larmes d'effroi à la lame ensanglantée sur le cou de son époux...
Larmes de tristesse pour l'être disparu...
Larmes de terreur devant son avenir corrompu...

Les chaînes se refermèrent sur la peau blanche, blessant poignets et chevilles. Le minotaure érudit tint la messe, et la drow s'avança. Sous l'effigie de la divinité, elle se lava les mains dans le sang des anges déchus, puis se saisit de sa dague, seule amie fidèle.

Cinq Béliares prirent place autour de l'autel sous l'œil de leur maîtresse. Bélialis se réjouissait déjà des festivités à venir.


"Tu es de mes anges noirs de loin la plus prolifique."

La mine impassible, Salaha approcha de la victime implorante. Elle ne prenait nul plaisir à cela aujourd'hui, elle s'exécutait juste. Non pas que ce fut une contrainte, plus une banalité. Le peu de bonté qu'il restait en elle avait déserté son être avec ses derniers espoirs déçus.

La future mère suppliait maintenant.

La drow souleva la tunique, caressa le ventre rond. La proie priait maintenant. La dague avançait doucement, au rythme du psaume.


"Tes dieux ne te seront d'aucune aide ici. Vos destins sont déjà scellés."

La femme implorait pitié pour son enfant à présent, offrant sa vie contre la sienne.

Les loups se couchaient.

Une main serrée sur la dague, l'autre posée sur le ventre, la drow sentait ainsi les deux victimes. Alors qu'elle entaillait l'abdomen, elle sentait les deux cœurs battrent à l'unisson.

Le ventre fut ouvert dans un hurlement horrible et incessant. Sa mère se vidant de son sang, le frêle corps fut extirpé. Il vivait, comme l'avait prévu son bourreau, l'accouchement était assez proche pour qu'il survive à sa délivrance. La femme expirait son dernier souffle, alors que son enfant poussait son premier cri, le dernier.

Le saisissant par le crane, la drow le présenta à la déesse et l'égorgea d'un coup de lame. Le sang s'écoula sur la dalle blanche, l'âme rejoignit la divinité noire.

Le supplice prenait fin, la démone dégustait, sa main vengeresse s'éloignait. Les ténèbres se refermaient sur ce sombre spectacle de deux corps entaillés.

Le reste de la nuit serait calme.

_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime4/7/2009, 20:46

Les jours s'écoulaient et en tout point se ressemblaient. La journée, la drow repassait quelques dossiers, travailler à sa campagne électorale et contrôler le travail de ses serfs. En soirée, elle rejoignait le petit prêtre à la porte de l'auberge. Les soins du nain étaient une bénédiction de chaque instant. Grâce à son aide et au lien divin qu'elle renforçait chaque jour, elle s'attaquait à proies de plus en plus grosses. Elle qui jadis devait se limiter aux Sidhs se régalait maintenant de sang de zombies. Le bois de tréant maléfique s'était aussi avéré très utile pour alimenter les nombreuses cheminées du château, sans parler des bûchés...

Car si le jour était paisible et la chasse providentielle, la nuit restait pour beaucoup un cauchemar éveillé. Chaque soir voyait une âme sur l'autel être emmenée, chaque jour naissant comptait un cadavre de plus à brûler.

Toutefois la vie suivait son court sur le sombre domaine, à l'abri des regards indiscrets. Et dans sa bibliothèque la drow s'ennuyait.

Elle avait trouvé camarades de route tant utiles pour la chasse que disciples fidèles. Toutefois quelque-chose manquait. Point de joutes verbales au havre des Sanctuari, elle voulait le calme, elle l'avait. Plus personne avec qui échanger missives à en épuiser les messagers, sa filleule à jamais disparue, c'était toutefois mieux ainsi. Guère de front à surveiller ou de bataille à mener, son général ne trouvait plus nul amusement à terroriser paysans. Qui pour réchauffer son être, son barbare jamais ne reviendrait.

Elle connaissait la fragilité du bonheur, elle n'y avait que trop peu goûté, s'y était brûlée les ailes et en si peu de temps avait tant perdu. Elle était seule maintenant, elle devait s'y habituer.

Dans l'ennui sombrait donc à nouveau la glaciale drow, le froid hivernal qui soufflait depuis toujours en son coeur avait gagné tout son être et se répandait à présent sur ses terres. Il lui fallait trouver nouvelle activité.

Souhaitant se rendre utile, dans la politique s'était donc lancée sa Froideur. Certes aider les autres n'est point activité de drow, diront certains, mais pourquoi ne point essayer si un vide pouvait combler ? Elle écrivit donc programme et mena campagne. En vint le jour d'un débat par son ancienne soeur d'armes proposé.

En la place du gouvernement devait ainsi se dérouler l'affrontement de deux amies par la politique opposées. Le matin, la drow ne manqua de dégustait copieux déjeuner, boire quelques fioles de sang qui en telle place manquaient sûrement, et de s'équiper de sa dague pour calmer éventuels belligérants. Elle ne s'attendait guère à virulente bataille, tout du moins à une joute digne de son adversaire. La présidente de Dakim savait manier les mots aussi bien que notre drow. Toutes deux connaissaient leur valeur respective, le combat serait équilibré et loyal. Point de tromperies ou de coups bas cette fois, Salaha savait relever un défis dans les règles et user d'autres armes apporterait nouveautés à son quotidien morose.

Son cheval sellé, elle prit donc la direction du gouvernement et se dirigea sans tarder vers
la tribune populaire où l'elfe attendait déjà. La lutte fut longue comme prévu et point de vainqueur bien entendu. Seules les urnes décideraient de cela et nous n'en étions point là. Si la drow apprit beaucoup de ce débat, elle ne s'en amusa point tant que cela. Là encore manquait. Quoi ? Là est la question. Sans doute pugnacité d'un seigneur mécontent, ou des remarques bien plus virulentes... Elle n'avait point été mise à mal par ces échanges, elle n'avait du aller chercher dans ses ressources. Repousser ses limites ne lui avait été nécessaire cette fois.

La comédie burlesque qui s'était jouée là pris bientôt fin. Les élections auraient lieu le lendemain, le verdict tomberait. Toutefois la drow du résultat ne doutait point et vers d'autres horizons cherchait déjà. Sa carrière politique serait bientôt finie, aussi rapidement qu'elle avait commencé. Perdue dans ses pensées et ses souvenirs, elle déambulait ainsi à travers les rues de la capitale de bon matin. Elle repensait à cette soirée dans son boudoir du temps où elle parlait encore mariage. Comment oublier les deux géants qui, un bref instant ou des mois durant, avaient ainsi occupé son existence et forgé son être ? Comment laisser derrière le souvenir du légendaire barbare et ne garder en mémoire que la sagesse qui lui avait offerte ?

C'est dans cet état d'esprit pour le moins confus qu'elle tourna dans la mauvaise ruelle. A la fois désert et sombre, le passage de misère la conduit vers une étrange bâtisse, le départ d'une nouvelle route peut-être... seul l'avenir en répondrait.

C'est toutefois ainsi que la drow découvrit la mystérieuse taverne baptisée
"A l'Ecume Amère" en des temps lointains.
_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime7/8/2009, 22:54

Le temps passa... le temps se couvrit...

Quand la drow sortit de la bâtisse en ruines la brume recouvrait la capitale. Ses jambes la portaient vers... un lieu inconnu ? Ses pas seuls décidaient de son trajet. Elle voyait à peine le bout de son nez, ne distinguait déjà plus ses bottes... Elle avançait en aveugle à travers les ruelles, désertes ? Qui put le dire...

Une présence étrange la perturbait. Elle sentait un regard, ce regard familier qui jamais ne la quittait. Elle s'arrêta finalement, prit le temps de se concentrer. Vers le vide elle fixait ses yeux embrumés. Ses pupilles se dilatèrent, sa vision se fit plus nette. Un imposant bâtiment se dressait devant elle... le grand oratoire... Elle hésita, tendit la main vers la porte.

La fin des élections approchait, les résultats devaient être annoncés... ce soir ? demain ? Un doute se saisit d'elle...

Elle passa son chemin.

Le tribunal s'afficha à l'horizon dans la pale fumée ambiante. Quel intérêt ? Chaque plainte n'y avait jamais trouvé pour seule réponse que l'écho de la voix du plaignant...

Une fois encore elle se détourna et reprit sa route.

Finalement elle parvint à se diriger vers le seul chemin qui représentait encore un intérêt... la sortie. Elle quitta la capitale d'un pas décidé, décidée à ne plus y remettre les pieds. Sans se retourner elle rejoignit le calme du Sanctuaire... là elle trouverait peut-être un avenir...

Elle resta là à attendre... la suite ou la fin ? Qui peut le dire...

Les jours s'écoulèrent, les nouvelles arrivèrent...

Rien de surprenant, c'en était laçant. Ces royaumes n'apportaient plus guère intérêt. Dépeuplés, inanimés, vides de sens... délaissés par leur propres créateurs...


Quel ennui...

Salaha soupira.

Accoudée sur la passerelle de roc menant au Sanctuaire, elle fixait immobile l'eau calme du lac. A ses côtés, un jeune drow tourna la tête.


Cela fait longtemps que vous n'avez point foulé le sable de l'arène.
Cela amusait autrefois sa Froideur...


Elle ne répondit pas.

Les jours avaient passé, les semaines leur avaient succédé. La routine s'était installée, laissant place à la banalité. Elle s'ennuyait et ressassait ses noires pensées à longueur de journée. Souvent la noire divinité venait exiger sacrifices, sa main vengeresse s'y pliait. Parfois elles restaient après la sombre cérémonie philosopher sur les âmes, leur bien fondé, leur utilité... leur goût... elles en vinrent même aux divinités... aux temps anciens. La drow s'était lancé dans le déchiffrage des ouvrages interdits. La face sombre des légendes des premiers âges s'ouvrait à son esprit. Un autre visage des dieux se dessinait peu à peu. Qui aurait pu prévoir que ce soir d'août de l'an 109 viendrait ternir un peu plus la faible estime qu'elle leur portait ?

Le page restait là, la mine embêtée.

Un corbeau les survola et sur la main tendue vint se poser.

De ses doigts fin, sa Froideur déroula le parchemin, le lut en silence.


Hum....
Pourquoi pas...


Sans plus d'explication, elle se dirigea vers les écuries et sur un lézard géant s'engouffra dans les ténèbres de la forêt.

La route fut longue, toutefois vite parcourue. La grotte soudain lui apparut. Laissant sa monture, elle pénétra dans l'humidité rocheuse. L'un de ses protégés attendait là... à quelque endroit de l'obscurité.

Elle chercha et le trouva enfin, juste à temps pour le voir succomber à l'attaque d'une effrontée. Son sang ne fit qu'un tour, hache dehors elle s'élança sans plus de réflexion. La leçon fut vite donnée, toutefois ne suffit point. Il fallut recommencer pour enfin se faire entendre.

Une missive vint briser l'agitation qui au pied du grand dragon régnait. C'est à peine si elle l'avait vu, lui pour qui elle était venu. Narga la toisait de son regard. Elle esquiva une griffe, rendit le coup et s'éloigna de quelques pas pour dérouler le parchemin.


Voilà qui est pour le moins burlesque.

L'impertinente revenait en son chant de vision. Elle acquiesça de la tête et elles en restèrent là... D'autres querelles prirent place... entre deux coups au monstre portés... entre deux trésors pillés... la confrontation se poursuivit... comme prévu le dragon finit par souffler les aventuriers au loin et retrouver son repos serin.

Toutefois un point avait attiré l'attention de la drow, attiré et retenu... les coups portés par son adversaire... qu'elle connaissait pourtant bien plus faible...

Bien décidée à tirer cela au clair, elle consulta un devin.

Il lui fallut bien des chemins parcourir encore, bien des embûches surmonter. Peu d'importance, cela l'occupa un temps et elle toucha son but. Le vieillard cornu se tenait devant elle, elle s'exprima d'une voix claire.


Serviteur démoniaque, viens à moi.
Et en cet instant éclaire moi.
Comment mon adversaire, hier si jeune et frêle, se trouve aujourd'hui d'une puissance presque égale à la mienne.

Et demain de bonne heure te dépassera.
Demande donc aux Dieux et laisse moi.
J'ai mieux à faire que de m'occuper des erreurs des cieux.


Voilà bien une façon de s'adresser à une drow... toutefois ce bougre là garda sa tête...

Et vers les dieux donc, elle devait se tourner...

_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime15/8/2009, 02:03

La drow hésitait... en la bibliothèque du Sanctuaire elle faisait les cent pas. Devant les livres poussiéreux, elle grommelait quelques paroles inaudibles ne sachant décidément que faire.

Se rendre aux cieux était long périple, dangereux s'il en est. Et surtout quelle certitude avait-elle ? Pourquoi les grands ordonnateurs répondraient à une poussière ? Maléfique qui plus est !

Elle poursuivait son cycle vide de sens quand l'intendant entra.

Elle lui fit signe de la main, désignant une pile de dossier à traiter et il se mit à sa tâche.

Elle reprit sa ronde...


D'autre avant moi ont entrepris se voyage...

Elle se remémora alors les légendes des Wersats. Leurs valeureux prédécesseurs avaient gravi l'Olympe disait-on. Leur guide avait défié les Dieux, plus d'une fois. Récompense leur avait même été offerte.

Toutefois cela date un peu... et n'est-ce point que légende...
Chimère... illusion...
Lui n'en a jamais rien dit...
Blasphème ? Mensonge ?


Guère plus avancée, elle fit demi-tour devant la rangée des légendes avant de repartir vers celle des sciences occultes.

Un autre devin...
Un druide...
Un prêtre ?


Cette idée lui parut la meilleur, toutefois, elle n'était point en bon terme avec une bonne part de cette caste... On ne sut jamais pour quelle obscure raison.

Elle décida toutefois de s'adresser à Destroyeur, son protégé et frère de chasse. Et le moment fut propice, la traque était planifiée pour le matin même. Elle se mit donc en route.

Le nain attendait près d'un nid de crânes de feu. Ils commencèrent leur besogne et la drow posa nombreuses questions sur le sujet qui retenait ses pensées. Futile que cette discussion... De sa jeunesse, la sagesse n'était point la force.

Elle rentra bredouille.

L'intendant se trouvait toujours là, à sa place, son devoir rempli... et plus encore...

_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime16/8/2009, 19:54

L'intendant se dirigea vers la bibliothèque du Sanctuaire (voir "la visite"). Sur son épaule son fardeau se faisait plus lourd à chaque pas. Il tenait en un vulgaire sac une douzaine de rouleaux et son nécessaire d'écriture, deux plumes d'aigle-guerrier et de l'encre de Serpentia.

Deux jours plus tôt la drow l'avait fait quérir par l'un de ses noirs émissaires. La missive apportée par le corbeau stipulait qu'il devait, au plus vite, la rejoindre en la demeure des Sanctuari. Lui qui l'attendait pour régler quelques affaires territoriales, voilà qu'il devait transporter les précieux dossiers à travers monts et forêts pour la rejoindre en ce lieu hanté.

Zippo détestait le Sanctuaire, ou plutôt il haïssait ses alentours. Tant de douleurs et de crimes passés émanaient de cette maudite forêt.

Il poussa la porte de la bibliothèque et s'apprêta à saluer sa maîtresse... n'en eu point le temps toutefois. D'un geste elle le renvoya à ses affaires. Il s'assit et se mit à l'ouvrage.

D'une oreille attentive il nota chacune de ses suppliques, de ses réflexions.

Elle sortit, hache en main. Il s'attela à sa satisfaction, seule raison de vivre du petit elfe... triste sort...

Elle revint, il lui sourit.

_________________
Au service de sa Froideur...


Dernière édition par Zippo le 2/9/2009, 11:28, édité 1 fois
Zippo
Zippo
L'intendant


Masculin
Age : 109 Date d'inscription : 10/08/2009 Nombre de messages : 12 Humeur : Naïf

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime16/8/2009, 20:03

Le pauvre serviteur narra son œuvre. Pensant aider, le voulant tout du moins, il avait, pour elle, contacté les Dieux.

De sa maigre plume, il avait écrit observations précises, faits, apportant preuves multiples collectées par celle qui par dessus tout il adorait.

Elle le regarda, furieuse de son initiative.

Pauvre poussière, tu pensais vraiment qu'ils répondraient à un elfe décharné !?

Il se recroquevilla sous sa colère.

Les dieux ont répondu à Zippo... oui...
Pour Sa Majestueuse Froideur, les divins ont répondu.


Il osa un sourire. Elle resta surprise, puis l'horrible question retentit.

Et qu'ont-ils répondus !?

Il baissa les yeux. Le silence se fit.

Parle ou je t'embroche !

Zippo ne peut...

Pour quelle obscure raison ?

Zippo ne veut pas que sa maîtresse soit triste...


Elle soupira...

Uns fois encore ils se jouent de nous.
Que peut-on attendre de pareilles créatures ?
Ils ont tout pouvoir et en usent... comme bon leur semble...
Point de justice en ces terres, ce n'est pas nouveau.
Quel vent de folie m'a poussé à y croire ?


Sans un mot de plus elle sortit.
_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."


Dernière édition par Salaha le 16/8/2009, 21:22, édité 1 fois
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime16/8/2009, 20:18

L'intendant la regarda s'éloigner à la lueur du soir. Il ne savait que trop où elle se rendait.

Quitter le Sanctuaire de nuit...
Sa Froideur va chasser.


Ses oreilles se baissèrent, ses yeux se creusèrent. Des larmes de sang se devinaient dans le regard de chien battu qu'il affichait.

A cette heure, sa Cruauté chasse... du seigneur.
Écumer les cimetières, sacrifier les nouveaux nés...
Depuis qu'Elle est apparue, sa Magnificence n'est plus la même...


Il frissonna. Un bruit au loin le fit sursauter. Une ombre planait sur le Sanctuaire sans pouvoir y entrer. Nul besoin de la voir, il le savait. Quand la drow sortirait Elle disparaitrait.

Il savait ce qui se tramait. Il avait vu sa maîtresse changer. Alors que la tristesse l'habitait, l'ombre était apparue. De ses ailes noires Elle avait recouvert peu à peu la drow. Aujourd'hui Elle semblait habiter son âme toute entière.

Dans le Sanctuaire, Salaha redevenait la drow, damnée, cruelle, toutefois égale à elle-même. Dehors... il y avait toujours cette ombre... ce danger qui guettait...


Elle est en elle.
La démone possède sa Froideur.


L'elfe pleurait. Recroquevillé en un coin de la bibliothèque, dans le sang de ses larmes, il ne pouvait que trembler, spectateur impuissant.
_________________
Au service de sa Froideur...
Zippo
Zippo
L'intendant


Masculin
Age : 109 Date d'inscription : 10/08/2009 Nombre de messages : 12 Humeur : Naïf

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime16/8/2009, 21:42

Les bélares...
Étranges loups sortis des abysses...
Créatures insatiables...

Des âmes...
Ils voulaient des âmes...
La damnée leur en donnerait...

Sa carcasse appartenait à leur créatrice maintenant.
Elle pouvait aisément lui pousser la main.
S'ils le souhaitaient, ils ordonnaient... elle obéissait.

La drow s'avança jusqu'au cimetière. Pantin de nuit, elle laissa sa monture et d'un pas lent commença.

La danse morbide devenue coutume, la traque infernale si banale aux yeux de celle qui malgré elle l'exécutait.

Celle quelle voyait à travers ses yeux brumeux, était-ce elle ? Ces mains qui dansaient vaguement devant elle... étaient-ce les siennes ?

Elle ne savait plus...
Par instant elle se sentait possédée, par moment elle se croyait folle.
Entre la démence et la démone son esprit hésitait...


Que suis-je devenue ?


Elle soupira s'asseyant sur une pierre. Le sang de sa proie encore à ses pieds et les ombres blanches qui au loin s'éloignaient.

Elle se releva. Le soleil se levait sur l'horizon. Elle devait rendre visite à ceux qui jadis avaient été amis... frères d'armes...


Remonter le temps...
Fouiller le passé...
Trouver...
Se retrouver...

Elle chevaucha longtemps et sur le pas de leur demeure s'arrêta... le temps d'une discussion... troublante réflexion... visite d'une ange noire à ceux qui...

Le trouble gagna son esprit. L'ombre guettait toujours... l'ombre voilà ce qu'elle était... l'ombre d'une ombre... l'ombre de cette carcasse qu'elle ne maîtrisait plus... de ce corps qui déjà appartenait à une autre.

Le Sanctuaire...
Dans le Sanctuaire, les ténèbres ne peuvent pénétrer.

La pensée résonnait en son esprit déchiré alors qu'elle chevauchait au grand galop vers cet asile... cet espoir...

La route était longue... trop longue... la monture ne tiendrait point l'allure... une autre halte fut bienvenue...

Nouveau lieu... nouveaux visages... et après ?

La porte s'ouvrit sur personne connue, peut-être de nouveaux alliés ? Les Sanctuari n'en manquait point. Les pactes se signaient, la paix prospérait. En son corps pourtant deux êtres lutaient.

Ceux qui se disaient amis l'étaient-ils vraiment ? Le pouvaient-ils simplement ?


La solitude...
Seul cadeau offert aux damnés...



Fin du quatrième chapitre.

_________________
Chapitre 4 : La solitude des damnés... 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chapitre 4 : La solitude des damnés... Chapitre 4 : La solitude des damnés... Icon_minitime

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
Chapitre 4 : La solitude des damnés... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En cosntruction :: 

Au Coeur du Sanctuaire

 :: 

La Plume Noire

 :: 

Chroniques de la vie d'une glaciale drow

-