AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:40

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha



Notes de l'auteur :

*Ce RP est principalement coécrit par un orc vert nommé Wogard (dans le role de "l'amoureux transi") et moi-même (Salaha), avec l'aimable participation de Dame Pilpa pour le prologue.

**Cet épisode de l'histoire de la glaciale drow prend place lors des préparatifs du mariage de cette dernière avec le barbare de légende. Alors que le Grand Chambellan de la guilde, Dame Pilpa, s'affaire à l'organisation, un mystérieu inconnu vient la contacter pour demander une entrevue avec la future. Là commence le rendez-vous secret de Dame Salaha.


Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


Dame Pilpa:

Pilpa introduisit l'amoureux transi dans le boudoir de Dame Salaha
et le pria d'attendre la venue de sa maraine

-Voila monsieur tout ce que je puis faire pour vous, lui dit elle, maintenant c'est a vous et a elle de décider de l'avenir pour ma part je pense avoir fait ce que je devais

l'avenir me dira si j'ai eu raison ou pas

bonne chance, monsieur,

et sur ces quelques mots elle le laissa là....

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


Salaha :

Convoquée par sa filleule, la drow se rendit dans cette mystérieuse pièce nommée "boudoir". Plutôt petit et assez sobre, l'endroit semblait propre à la réflexion. Toutefois, elle n'eut pas le temps de plus détailler la décoration.

A son entrée, loin de trouver Dame Pilpa comme attendu, elle tomba nez à nez avec un parfait inconnu. Elle prit d'abord l'étranger pour un serviteur mais à y regarder de plus près, il n'y ressemblait guère.

Elle le dévisagea, perplexe, tentant de percer le secret de ce masque.

De toute évidence, le Chambellan était soit très en retard, soit retenue ailleurs. Et cet inconnu attisait la curiosité de la drow, aussi se risqua-t-elle à poser la question.


Perdu, égaré ou juste inconscient ?
Vous ne me semblez guère à votre place, mais peut-être puis-je vous indiquer votre route ?
J'attends pour une affaire importante et je préférerais que nul ne soit là pour observer.
Alors que cherchez-vous ?


Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

La porte se referma derrière lui.
Il se retrouva seul dans ce boudoir mal éclairé. La pièce était petite. Presque oppressante.
Pendant une seconde il se sentit comme un rat dans un placard... Juste avant que le chat n’arrive.
Il se mit à l’arpenter de long en large.
Le ventre noué, le cœur bruyant et la gorge sèche, il s’interrogea intérieurement.


"Mais pourquoi t’as eu cette idée ? Pourquoi ? Elle va te trouver ridicule, grossier et maladroit.
Comment une brute de ton acabit peut, ne serait-ce que caresser l’espoir que cette grande Dame lève les yeux sur toi. A la veille de son mariage... Quel sorte d’intérêt crois-tu quel aura pour toi ?"

La folle passion qui l’avait conduit ici commençait à se muer en doute craintif.

"L’amoureux transi ! AHAHA C’est tout ce qu’a trouvé pour signer cette lettre suintant la guimauve et la mièvrerie. C’est écœurant…
Tu n’es qu’un guerrier au crane épais et au bras lourd.
Te battre tu sais faire ! Mais ça… Courtiser une vraie Dame… ?"

Le doute devint une critique.

"Et, tu t’es regardé avec ta toge du dimanche et tes sandales neuves ? Il ne te manque qu’une couronne de fleurs sur la tête et tu ressemblerais à un veau qu’on amène à l’abattoir pour la fête du Geheimnistag.
Pathétique….
Tu ferais mieux de filer avant qu’elle n’arrive."

La critique se transforma en peur du ridicule.
Paniqué il regarda vers la porte.
Deux secondes pour l’atteindre, moins d’une minute pour quitter le couloir et il serait dehors avant que quiconque n’ait remarqué sa présence.
Sa peur du ridicule et la crainte de souffrir, qui allait avec, l'emportèrent..

Et cela suffit à lui faire lâcher prise.
Il se dirigea vers la porte. La fuite était désormais son unique souci.
Tant pis pour la romance.
Les rendez-vous galants dans des salles obscures n’étaient pas de son univers.
Les billets doux cachetés et parfumés c’était affaire de courtisans, pas de soldats.
Il ne sortait jamais rien de bon de ces manigances...
Dame Pilpa était la seule à savoir. Et même si il la croisait plusieurs fois pas jour, il n’aurait à avoir honte que devant elle.


"Allez bouge toi gros benêt. Tu fais le bon choix, crois moi. Retourne à tes armures et tes troupes. Oui c’est ça. Personne ne saura et tout restera dans l’ordre."

Sa main se tendit vers la poignée. Alors qu’il l’effleurait de ses doigts, elle se mit à bouger… Horreur !
Une sueur glacée lui coula instantanément le long de l’échine. Il recula jusqu’au mur, à moitié masqué par la pénombre.

Au ralenti, la porte s’ouvrit sur un nimbe de pure lumière. Auréolée de cet océan éclatant, comme dessinée au pinceau, une silhouette gracieuse et parfaite apparu. Ses cheveux de nacre argenté captaient, transformaient et restituaient cette lumière avec une énergie décuplée.
Une reine de l’ancien temps n’aurait pas eu plus d’éclat, de beauté et de présence que Dame Salaha à cet instant précis, baignée de cette chaste clarté divine.

Ses jambes à lui devinrent du coton et ses yeux se plissèrent alors qu’elle entrait.
Il n’entendit pas ses premières paroles tellement ses tempes lui battaient le crane.

"… portante et je préférais que nul ne soit là pour observer. Alors que cherchez-vous ?"

Le sens des mots lui échappa totalement au début. Il ne s’ouvrit qu’aux accents mélodieux que sa voix, légère et puissante à la fois, véhiculait jusqu'à son cerveau.
"Alors que cherchez-vous ?"

Le monde réel lui revint dessus à la vitesse d’un boulet de canon.
Comme soufflé par un direct au foie, il articula avec peine.

"Je .. heu .. je suis la vour pous… Heu, pour vous. Je suis là pour vous. … heu votre affaire importante c’est moi.. enfin non je suis pas si important mais…si vous aviez une affaire plus .. heu.. importante, c'est pas grave. Heu.. Non en fait c’est vous que je viens voir, enfin voilà …je dois vous parler... heu..."

Et il esquissa le sourire le plus crétin de toute l’histoire des sourires crétins.
"Bravo, tu t'en tires plutôt bien là" Pensa-t-il sincèrement.
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."


Dernière édition par Salaha le 8/6/2009, 16:21, édité 1 fois
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:40

La drow ne cessa d'observer le visiteur que l'ombre lui masquait en grande partie. Il lui était impossible de voir son visage, rien ne trahissait son identité.

"Alors voilà l'affaire urgente dont Pilpa voulait me faire part... ou est-ce seulement un messager incapable de s'exprimer clairement ?", pensa-t-elle.

Elle en douta aussitôt et se sentit soudain piégée. A quoi sa filleule avait-elle pensé en lui envoyant cet individu ? Quel but se cachait derrière
tout cela ? En outre, qui était cet étrange personnage qui ne voulait se dévoiler au grand jour ?

Voilà par où il lui fallait commencer. Savoir à qui elle s'adressait était sans nul doute le premier point à régler.


"Commencez dont par dévoiler votre visage Monseigneur "l'Affaire importante". Que je sache au moins à qui je m'adresse !
Se présenter est la moindre des politesses quand on importune une dame.
Et j'ai bien mieux à faire que de parler à une ombre. Alors cessez ce jeu stupide et profitez des quelques instants que je conçoie à vous accorder !"

S'il ne se résignait à se montrer, elle l'y forcerait. D'une manière ou d'une autre, à présent qu'elle était là, elle voulait savoir pour qui.

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

"AH ? T’as pas fait super impression dirait on."
Il se sentait tout penaud, comme un potache pris en faute sur le chemin de l’école buissonnière.
La seule présence de l’objet de son inextinguible passion, dans la même pièce que lui, suffisait à le neutraliser. Comme si des fers et des chaines le tenaient entravé, soumis, à disposition de son bon vouloir. Et nul doute que son bon vouloir à elle, serait de le faire mettre dehors sans ménagement.


"Tu ferais mieux de te dépasser mon gros.
Te distraire, voilà il faut que tu pense à autre chose.
Que je pense à quoi ???
T’as qu’a penser à ce lourdaud de Jagd en jupette, ça te faisait bien marrer ça à l’époque.
Oui mais le chef c’est presque un ami, c’est pas bien.
C’est pas bien ? Tu viens ici tenter de lui souffler sa promise et… t’as des scrupules ???
Roooh... je sais plus moi.
Ressaisis-toi, par tous les Dieux ! Tu n’es pas n’importe qui en ce bas monde.
Mais non je suis qu’un ver de terre devant elle.
Et bien dis toi que... tu n’es pas n’importe quel ver de terre.
T’as voulu être là. Montre toi digne d’elle. "


Le regard froid qu’elle lui lançait, en attendant une réponse, lui arracha les tripes du ventre.

Doucement il s’avança juste d’un pas.
Juste assez afin qu’elle le voit.
Pas plus d’un pas.
De l’ombre se dégagea une silhouette puissante et massive. On aurait pu se demander comment un tel tas de muscles avait pu se cacher dans un si petit éclat d’obscurité.
La taille massive de l’inconnu était renforcée par l’ample et longue tunique de lin, couleur crème rehaussée de fils turquoise et or, qu’il portait. Doucement la nuit glissa de son visage pour révéler ses traits à la faible lumière des lampes à huile.
Sa face, pourtant sans cicatrice, portait dans son dessin les traces de longs et âpres combats.
Seul un soldat vétéran pouvait afficher ce masque sincère de souffrance nécessaire à la vie.
Ses petits yeux vifs et en mouvement constant donnaient l’impression de s’abreuver jusqu'à l’excès de la vision céleste qui s’offrait à eux. Sa large bouche semblait toujours sur le point de s’ouvrir pour dire quelque chose d’incongru, tant elle était agitée de tics nerveux trahissant son trouble. Il n’osait la fixer dans les yeux plus d’une seconde et repensa encore, avec malaise, au veau sacrificiel.
Un enfant aurait eu plus fière allure.

Ses mains étaient moites et son pouls était devenu plus puissant, mais plus régulier. Grossièrement, avec force pulsation, l’adrénaline noyait son organisme.
L’effet en était grisant…
"Comme avant une bataille", sourit-il intérieurement.
"Comme avant une bataille !!..."

"...Comme avant une bataille ??????"
Une seconde d’inattention et il failli se taper le plat de la main sur le front en criant « quel stupide je fais ! ». Fugacement il pensa à l’effet catastrophique que cela aurait eu sur sa belle Dame, mais déjà il embrayait sur la suite de son idée.
"T’es un guerrier, et un bon, parait-il.
Mobilise tes troupes, déploies ton armée, éclaire le terrain, exploite la topographie, sonde l’adversaire, cerne-le et donne l’assaut de cette inexpugnable citadelle…"
"rectification : de cette soi-disant inexpugnable citadelle."
Aussitôt, un voile sembla se déposer sur son visage, comme une fine pellicule d’acier.
Ses traits s’animèrent. Ses yeux devinrent de petites fentes rieuses. Sa bouche cessa de danser. Une décontraction courut dans tous ses muscles. Il fit craquer ses phalanges en pressant ses deux puissantes mains entre elles.


"Bonsoir ma Dame… je vous pris d’accepter mes… plus sincères excuses pour cette… intrusion cavalière. Peu importe mon identité, vous ne me connaissez pas. C’est même là, toute la raison de ma présence ici ce soir..."
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:41

Décidément ce personnage était long à la détente. La drow cru qu'il ne se déciderait jamais à sortir de son trou, jusqu'au moment tant attendu où il montra enfin sa face. Mais sa curiosité n'en fut pas pour autant assouvie...

Voilà donc que le mystérieux inconnu s'avérait être... un inconnu. Elle était bien avançait maintenant. Elle se sentit vraiment stupide d'avoir perdu son temps ainsi. Elle n'avait visiblement pas posé la bonne question, et le bougre avait attisé son intérêt.

Que lui voulait-il ? La question demeurait encore et toujours. Bien qu'en pleine lumière, les intentions de l'étrange guerrier restait un mystère. Il ne semblait d'ailleurs guère plus éclairé qu'elle et elle en vint à ce demander s'il savait lui-même la raison de sa venue.

Tout penaud, il se tenait là debout devant elle, sans prononcer le moindre mot. L'instant ne dura point mais parut pourtant une éternité. La situation en devenait presque gênante et elle s'apprêtait à y mettre fin en expulsant l'intrus. Mais ce dernier ne lui en laissa point le temps et, se ressaisissant, s'expliqua enfin. Si toutefois on pouvait nommer cela ainsi...


"On ne se connait pas, là réside la raison de sa venue. Pourquoi n'y ai-je pas pensé plutôt !?
Quoi de plus normal que d'aller demander une entrevue à une inconnue...
Il va vraiment finir par me rendre chèvre celui-là !"

Elle ne savait plus à quel diable se vouer. Puisque nul démon ne semblait lui venir en aide, il lui faudrait se débrouiller seule.

"Deux solutions, je le laisse planter là, et ce n'est certes pas l'envie qui me manque...
Seulement je ne saurais jamais le fond de l'histoire...
Alors je reste et j'écoute...
S'il se décide enfin à en dire plus..."

Son regard se perdait dans le vide, elle était tirailler entre sa curiosité maladive et son agacement.

"Le fourbe a réussi à se rendre intéressant. Soit !"

Elle se reprit et porta à nouveau son regard glacial sur son interlocuteur.

"Bien, vous vouliez me rencontrer c'est chose fait.
Mais vous n'êtes certainement pas venu jusqu'ici juste pour me voir ?
Si vous avez message à me donner... révélation à me faire... ou quelque autre raison qui vous ai pousser à vouloir me connaitre, je pense le moment opportun."


Elle croisa ses bras en ajoutant.

"Mes oreilles sont tout à votre écoute."

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :


Qu'elle était belle, superbement belle, dans cette attitude de défis.
Aucune femme de sa race ne pouvait rivaliser avec le port altier et la classe impériale de cette noble Dame. Elle semblait n’exister que pour régner et imposer.


"Voilà ! Tu as déjà ses oreilles, tâche de gagner le reste."
« En fait pour être plus exact ma Dame, vous ne me connaissez pas mais, moi si. Je vous connais… Un peu. Nous ne nous sommes guère croisé, mais je me souviens de chaque fois. »


Il se racla la gorge doucement.
« Je me souviens du temps qu’il faisait, de ce que vous portiez, l’humeur que vous affichiez… »
Sous le coup de l’émotion, le débit de ses paroles accéléra.
« Tenez lorsque vous descendîtes au marché de printemps vêtu de cette robe pourpre à la dernière mode de la cour de Lolth. Il faisait un temps gris, mais il y avait assez de lumière pour que rayonnent les chapelets de grenats tressés dans vos cheveux. Vous aviez l’air heureuse.
A la cérémonie de renouvellement des vœux du grand Burchalk, vous portiez un simple fuseau de la soie la plus noire et un diadème d’adamanthite qui reflétait chaque étoile présente dans le ciel. Vous donniez l’impression de vous y ennuyer. »


Son débit augmenta encore tant il était en proie à la fièvre. Enfin elle était là et il pouvait lui dire…

« ...Et pour la veille du conseil des chanceliers de la ligue du nord, je vous ai frôlé dans un couloir. Vous portiez une étole d’hermine bleue, sur un plastron d’acier ouvragé par les artisans de votre peuple. Une simple couronne d’un fil de mithril vous ceignait le front et le temps était radieux mais encore frais… et lorsque… »
Il s’avisa du regard que lui portait la princesse drow. Il n’arrivait pas à déchifrer son attitude. Etait ce de l’horreur, pour la folie apparente de son discours, de la surprise, de l’intérêt …
Il ne su le dire.

_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:41

Elle écouta attentivement, tentant de suivre malgré la vélocité des propos, le charabia déballé par le guerrier. Il ne manquait pas de références à des événements dont elle se souvenait à peine.

La précision des détails la surprit d'abord mais ne pouvant confirmer leurs exactitudes elle finit par penser à une quelconque fourberie.


"Qui se souvient de ce qu'il a porté tel jour et en tel lieu... et quelle importance !", pensa-t-elle alors qu'il entamait un nouveau chapitre.

Elle le laissa pourtant poursuivre sur sa lancée, sans l'interrompre, sans rien laisser paraître de son ennuie grandissant.

"Espérons qu'il s'arrête un jour, parti comme il est on est encore là à Noël...
Comment ces détails sans importance peuvent-ils à ce point occuper un guerrier ?"

Et il continua son flot incessant, passant à un nouvel événement, et une nouvelle tenue.

"Frôlé dans un couloir...
S'il le dit..."

Après ce troisième récit, il sembla ralentir le rythme, la regardant avec assistance, semblant à la recherche d'une quelconque réaction. Devait-elle le laisser poursuivre ? l'interrompre ?

"Au diable la bienséance !", s'exclama-t-elle.

Il s'arrêta net.


"Vous portez beaucoup de détails à ce qui importe peu,
Faites une montagne de broutilles,
D'instants pris au hasard d'une vie,
De banalités que tous auraient déjà oublié.

Pour ma part je ne me souviens que des têtes que j'ai tranché,
Des marauds que j'ai torturé, pour mon simple plaisir,
Des innocents sur l'autel de Nerull sacrifiés.

Que cherchez-vous enfin ?
Me rappelez que je sais me vêtir !?
D'autres le fond tout aussi bien.
J'ai la cruelle impression de perdre mon temps.

Pire encore il me semble deviner vos intentions.
Alors parlez sans détour, arrêtez vos niaiseries maintenant.
De la poésie chez un guerrier est une qualité je vous l'accorde.
Mais laissez dont la passion de la lingerie aux dames de cours."


Elle soupira, à la limite de l'exaspération.


Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

De la colère ? Oui pourquoi pas.
Il avait mal jugé la jeune drow. Mal appréhendé ses faiblesses.
Il la connaissait si mal au fond.
Que peut on savoir de quelqu’un en hantant ses pas, en humant son parfum et en l’observant à la dérobée ?
Cette princesse là ne rêvait pas de poèmes et de fleurs.
Elle s’enflammait pour l’aventure et le pouvoir. Elle exhalait la colère et le sadisme.
Tous des traits si particulier des gens de son sang.
Une elfe noire reste une elfe noire, même lorsqu’il s’agit de conquérir son cœur.
On n’appâte pas une louve avec des fleurs.


« Je ne m’excuserais pas de n’être qu’un barbare. Mes mots sont rustres et incohérents, je le sais. Je m’y entends mieux pour manier la lame que la prose. La guerre est mon domaine, le cri des agonisants mon patrimoine, et le sang, la seule monnaie que je connaisse. Ma gorge est faite pour les hurlements de rage plus que pour faire la cour. Mes mains ne savent qu’enlacer le fer et le cuir de mon bardas et des mes armes. Et mes yeux sont plus accoutumés aux festins des corbeaux qu’aux banquets de la cour. »

Tout se livrant à celle qui obnubilait ses pensées, il fit un pas vers elle.

« J’ai demandé à vous voir parce que j’ai un aveu à vous faire. Je sais que vous cheminez en épousailles avec le Seigneur Jadgpanther. Et avant que vous lui donniez votre âme je veux que vous sachiez que… »
Il baissa les yeux et à peine plus fort qu’un murmure. « … Je suis épris de vous… »

Aussitôt il se ressaisit. Il releva la tête, accrocha le regard de pierre de Dame Salaha et répéta plus fort et avec plus d’assurance :

« Je suis épris de vous ! »

Sans s’en rendre compte, il avança encore un peu.
La distance était encore dans la bienséance, mais elle s’amenuisait.

« Je vous ai parlé de vos toilettes... Mais je pourrais tout aussi bien vanter la colère qui brillent dans vos yeux à cet instant. Et cette veine délicate qui bat à votre tempe alors que vous perdez patience. Vos mains si exquises, si fines, mais promptes à sortir une épée pour frapper sans sourciller ou votre poitrine qui se soulève à une cadence trahissant votre contrariété. »

[i]De nouveau son discours semblait jaillir sans retenue. Comme un flot trop longtemps bridé par les convenances, les amitiés et la crainte, il déversait ses paroles, maintenant que toute digue avait rompu.


« Je n’aime pas que la femelle qui est en vous. Je vénère aussi votre froideur impériale, votre cruelle indifférence et l’ombre qui enveloppe votre âme...»
« ... Je vous découvre là, assez semblable à mon démon intérieur. Nous ne glorifions pas les mêmes Dieux, mais les miens sont au moins aussi sauvages et cruels que les vôtres, et le tribut d’innocents que je verse au miens, n’a d’égale que la dévotion sanguinaire que vous offrez aux votre... »

_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:41

L’affront de la drow sembla réveiller le guerrier qui changea de registre et de ton aussitôt. Un retour à la réalité ou une nouvelle feinte ? Elle ne sut le reconnaître immédiatement en tout cas. Il lui sembla sincère, mieux encore il parlait enfin d’un quotidien qui était sien.

Se ressemblaient-ils finalement ? En cet instant, ils partageaient au moins la même hargne, la même pugnacité dans les mots. La verbe de l’inconnu surprit la drow qui baissa sa garde un court instant, une seconde de trop. En pensée comme en gestes, il gagnait du terrain.

Elle s’était dévoilée de trop, sans y prendre garde et le chasseur avait su appâter la proie. Il trouvait maintenant le chemin de son esprit, son attention lui était acquise. Il pouvait s’approcher du but, n’aurait bientôt qu’à refermer le piège.

L’erreur est humaine ne dit-on point, qu’il le soit ou non, il en commit une. Alors qu’elle buvait la tirade, pesant chaque mot, un seul résonna à son esprit telles les cloches d’un temple à l’heure du sacrifice. Le nom de Jagdpanther effaça tout le reste.

Ne s’apercevant de rien, il en vint à avouer la raison de sa venue. Il livra ses sentiments à la drow, il le fit en vain. Son esprit n’était déjà plus là, il avait quitté son corps, il errait dans les limbes des souvenirs, près d’un banc maudit et d’un barbare au cœur tendre. Un cœur qu’elle avait sentit battre contre sa poitrine, un instant qu’elle n’oublierait jamais.

Elle baissa la tête, le regard vide, perdu dans ses pensées. Tout laissait à croire qu’elle baissait un peu plus sa garde, qu’elle réfléchissait à la déclaration de son courtisan. Là n’était pas vraiment le sujet de sa réflexion.


"Bougre d’idiote !
Regardes toi, à écouter le premier inconnu sous prétexte qu’il te vante quelques exploits sanguinaires !
Est-ce dont cela que tu cherches ? le pouvoir ? la gloire ? le sang ?"

Il continuait débitant toujours plus vite son flot de compliments.

"Suffit-il de te flatter pour te conquérir ?
Que cherches-tu donc à la fin !?"

La tirade raisonnait maintenant en un bruit de fond. Devant les yeux de la drow, brumeux du trouble qui l’habitait, un visage apparut comme une évidence.

"Non !
Je vaux mieux que cela.
J’ai posé mon regard sur le légendaire barbare de ces terres mais c’est son âme que j’ai vu.
Ce n’est pas le seigneur de guerre que j’épouse, c’est l’être qui a trouvé la clef de mon cœur perdu."

Elle se ressaisit, tentant de se calmer. Quand elle releva la tête, le guerrier lui sembla plus proche. Il avait profité de sa faiblesse, elle avait assez reculé. Il terminait son monologue, se comparant à elle, comme si un lien quelconque pouvait les rapprocher.

"Soit mon seigneur, vous vous croyez en terrain conquis. La bataille est loin d’être finie."

Ses yeux reprirent la froideur qui leur était connue et elle esquissa un sourire sadique. Il était temps de mettre à mal son assaillant. Elle décroisa les bras et… applaudit d’un rythme lent, trahissant l’ironie.

"Très belle tirade.
Vous auriez du faire poète, que dis-je auteur.
Vous maniez bien mieux les mots que vous ne voulez l’admettre monseigneur. Un guerrier-poète ou un poète de bataille ?
Qu’importe la dénomination, vous révélez enfin la raison de votre venue.

Mais vous semblez surpris ?
Vous attendiez-vous à ce que je vous ouvre les bras, vous livre mon cœur ?
Ne vous ai-je point applaudi, cela devrait au moins récompenser l’effort de narration et le comique de scène qui ne manque point d’inspiration. Vous avancez… peut-être aurais-je du reculer ? Non je me trompe de situation… Pardonnez, la danse n’est point mon fort.

Ne vous étonnez point, je n’ai pas de cœur, ou plutôt je n’en ai qu’un.
Si vous le cherchez, c’est dans les mains de mon barbare que vous le trouverez.
J’ai cru comprendre que vous le connaissiez."


Sur ces mots elle s’arrêta, la mine provocatrice, son regard de braise flanqué dans celui de l’inconnu.

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

Une gifle !
Non, un coup de poing…
Un coup de massue !

Voilà l’effet produit par ce démon et ses quelques mots.
L’ironie pouvait être une arme létale.
Plus acide que du sang de troll et plus lourde que la rancune d’un nain.


"A quoi t’attendais-tu. Honnêtement ?
Tu pensais vraiment qu’elle allait lâcher son homme pour te rejoindre ?
Tout quitter, tout plaquer comme ça, juste parce que tu lui as ouvert ton cœur ?
Toi et les sentiments amoureux…
Tu les maitrises aussi bien que l’aiguille à coudre ou le luth.
Piqures douloureuses et fausses notes, voila tout ce que tu produis.
En y réfléchissant, au fond, t’es pas vraiment venu pour ça."

"Tu as toujours su comment ça finirait.
Tu voulais juste qu’elle sache, c’est tout… Puéril !"

"Il est tant d’amener le pavillon et de te retirer avec les honneurs."

« Oui ma Dame, je le connais. Trop bien même. »
« Quand je suis venu ici, je n’avais même pas l’espoir que vous m’écoutiez jusqu’au bout.
Je ne sais si vous déclarer ma flamme aura été une bonne chose...
Mais par tous les Dieux de toutes les créatures de tous les univers, m’ouvrir à vous est la chose la plus exaltante que j’ai connue à ce jour.
Après cette ivresse, tel un festin de trop bonnes choses, je dois maintenant supporter l’amertume et la douleur de mes excès. »


Il se rapprocha d’elle, ses yeux résolus et tristes, plantés dans ceux, volcaniques et infléchis de la drow.
Doucement il prit les mains de l’elfe, encore levées, dans les siennes. Plusieurs fois il les pressa délicatement. Elle ne sembla pas vouloir les retirer tant qu’il parla.


« On m’attends, je dois partir...
Une fois cette porte franchie, vous n’entendrez plus parler de moi.
Mais … Je n’ose vous demander une dernière faveur avant que vous ne me permettiez de me retirer… »

_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:42

Elle regarda le visage du guerrier se décomposer avec un plaisir à peine dissimulé. La souffrance des autres l'amusait toujours plus que de raison. Cependant, il lui fit tout de même de la peine, grand seigneur de guerre, il devait avoir pris un sacré coup.

Son prétexte succinct pour s'en aller vint confirmer ses blessures. La drow contemplait son œuvre, hésitant entre jubilation et compassion. Elle se souvint de ses propres souffrances quand trahie par son existence même elle avait vu partir son amour de jadis. Ce qui avait fait d'elle une drow fit aussi sa réponse.


"Je ne suis plus à quelques minutes près.
Vous pouvez toujours demander, au point où nous en sommes."


Et elle attendit patiemment cette requête.

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

Il avait eu peur d’être trop direct.
Peur que son ultime doléance lui soit refusée d’un rire moqueur ou d’une cinglante boutade.
On pouvait refuser la dernière volonté d’un condamné, on pouvait lui interdire son dernier verre de rhum ou son dernier repas. Des bourreaux moins cruels que cette maitresse drow c’étaient amusés de ce tourment final infligé à leur victime.

Sa dernière phrase n’avait rien d’engageant,
: "Vous pouvez toujours demander, au point où nous en sommes."
Mais le calice devait être bu jusqu’à la lie.
Alors comme si il s’adressait, en prière, à une divinité méprisante et insensible, il baissa les yeux, pressa ses mains de plus belle et murmura :


« Ne vous tourmentez point. Je ne veux guère de votre part. Je vais partir me battre et… Enfin, secrètement j’avais espéré… un souvenir de vous. Trois fois rien. Juste un objet, une babiole à chérir, pour honorer votre souvenir quand ma mémoire ne suffira plus à me contenter… »

"Mais quel idiot ! Tu te rends compte de ce que tu lui demandes ? C’est au moins aussi ridicule et offensant que de lui avoir déclaré tes sentiments alors qu’elle va se marier.
Si tu ne finis pas en plusieurs morceaux ça sera dû uniquement à ton rang, et surement pas à sa compréhension, ni même à sa compassion.
Te prendrais-tu pour un chevalier de naguère, auquel les dames de la cour offraient un gage de leur amour avant qu’il ne parte guerroyer ?
Tu n’es pas un chevalier et elle n’a aucun amour à t’offrir…"


Il ôta ses mains des siennes, balaya le sol du regard en bredouillant :
« Non ! Je divague ! Vous en avez bien assez entendu comme ça. Je vais partir. Je vous laisse à présent… »
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:42

Elle fut surprise de la requête, mais dans le fond à quoi s'attendre d'autre. Cette fois il allait trop loin, ou plutôt cette fois encore. Elle se rendit compte qu'elle s'était montrer trop compatissante devant l'effronté.

"Mais qu'est-ce qui te prend !
Tu te laisses caresser comme un vulgaire toutou maintenant ?
Tu deviens sentimentale ma pauvre fille !"

Elle s'apprêtait à ôter ses mains et lui donner pour toute réponse une baffe bien méritée. Une fois de plus il la devança. S'il menait les batailles comme cette entrevue, il devait être un guerrier redouté. Mais qui était-il d'ailleurs ?

"En effet vous divaguez.
Je puis juste vous offrir un coup de hache si une cicatrice de plus puisse vous convenir comme souvenir de cet instant.

Mais avant que vous ne battiez en retraite, j'aurais moi aussi une requête.
J'aimerais connaître votre nom..."


[i]Elle fixa ses yeux dans les siens et ajouta :


"Pour me souvenir à jamais de celui qui aura osé défier mon regard."

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

Déjà il s’écartait d’elle pour atteindre la porte.
Il fut étonné de sa demande.
Elle le traitait comme le dernier des laquais, et son nom l’importait.
Quel jeu jouait elle donc ?


« Mon nom ?
Qu’auriez-vous à faire de mon nom ?
Quel besoin de garder un souvenir de moi ?
Vous ne daignez même pas m’accorder ce que n’importe quel soupirant, qu’il soit légitime ou confidentiel, serait en droit d’attendre de celle pour qui il se meurt d’amour. »


Il se tourna vers elle, en proie à de l’agacement.

« Je ne vous impose aucune obligation, je ne vous ferais aucun ombrage, votre union avec le seigneur Jagdpanther n’aura pas à souffrir de ma présence, ni même de mon souvenir.
Tout ce que j’espérais de vous c’était un peu de compréhension, juste un geste, un présent, un don, pour apaiser ma douleur.
Ne savez-vous pas que nul ne maitrise ses sentiments ?
Pas même vous.
Et que si le sentier de l’amour est aisé à emprunter, on ne peut s’éloigner de celui de la souffrance qu’avec difficulté. »


Ses yeux, maintenant, brillaient d’une colère franche et naïve. Et sa voix, à cet instant, était bien plus claire et haute que durant ces dernières minutes.

« Je vois que le sang de votre race cruelle et égocentrique, coule sans mélange dans vos veines.
Il est bien pur, ce sang drow, qui vous fait vous jouer d’un soupirant, sans même vous souvenir qu’un jour, vous aussi, vous avez soupiré après quelqu’un. »


Puis il s’apaisa d’un coup, comme écrasé par une terrible évidence.
Et ne trouvant plus la force de porter sa carcasse il s'effondra sur un siège. Il prit sa tête entre ses mains et se lamenta d'une voix morne et sans saveur :


« Le pire c’est que ce constat ne change rien à ce que j’éprouve pour votre personne, et que ma souffrance s’en trouve accrue de concevoir que j’aime peut être un monstre. »
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:43

La curiosité de la drow était décidément bien mise à mal.

"Mais qu'ai-je dit de si cruel pour qu'il s'offusque ainsi ?
Moi qui lui rend hommage en voulant me remémorer notre lutte verbale...
Un guerrier ne peut-il comprendre cela ?"

La souffrance... elle ne connaissait que trop bien cela. N'était-ce point la souffrance d'un amour perdu qui lui avait volé son âme ? Elle avait aimé, oui elle avait aimé plus que de raison. La mort l'avait trahie, la mort lui avait tout pris. Le guerrier s'emportait, la rage brillait dans ses yeux comme dans ceux de la drow quelques instants plus tôt. Ses propos en devenaient presque insultants.

"Que sais-tu de moi pauvre bougre ?
Que sais-tu de mon passé, de ma souffrance ?
J'ai été elfe, j'ai aimé moi aussi, j'ai donné, tout donné...
... et j'ai perdu..."

Voilà ce qu'elle avait envie de lui crier, mais comment aurait-elle pu ? Livrer ses sentiments, ses secrets les plus profonds au premier des inconnus, non elle ne pouvait pas. Elle n'était pas fait de ce sang là, elle ne l'était plus. Jadis elle pansait les plaies, aujourd'hui elle les causait.

Et voilà que la montagne cédait, en proie au malheur. Elle aurait pu l'achever, mais elle n'en avait plus l'envie. Elle avait assez joué, il lui rappelait tant de choses. Comme un miroir, il la ramenait à sa propre histoire, un passé douloureusement perdu...

Elle s'approcha de lui, posa sa main sur son épaule et dit :
[/i]
"Relevez-vous.
Un guerrier de votre rang ne devrait avoir à montrer ses faiblesses ainsi."


Elle soupira.

"Votre cœur semble d'une pureté qui m'est aujourd'hui imperceptible.
Vous me rappelez quelqu'un... un visage sans nom...
Tout cela n'a plus d'importance..."


[i]Elle sortit de son armure un vieux pendentif, un croc de loup attaché d'une lanière de cuir.


"Voilà un vestige de ce passé que je souhaiterais oublier.
Prenez le dont en souvenir de moi. Vous nous rendrez service à tout deux."


Et elle le lui tendit, comme une récompense à un vainqueur, car s'il n'avait gagné son cœur, son respect lui était à jamais acquis.

Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

Il resta quelques secondes ainsi.
Abattu et perclus de douleurs.

Sans la voir vraiment, il senti qu’elle s’approchait de lui. Il se produisit alors une chose impensable il y a encore une minute.
Elle posa sa main sur son épaule.
Douce onde de chaleur irradiant de ce simple contact.
A ce moment très précis, rien n’existait plus dans l’univers que le velours chaud et léger de ses doigts et de sa paume.
Même un souffle d’air tiède n’aurait été plus aérien que cette sensation.
Un geste tant espéré, tant attendu, mais tant redouté.
Il en ferma les yeux d’émotion et laissa pencher doucement sa tête vers cette main.
Imperceptiblement, il releva son épaule afin de pouvoir en effleurer les doigts avec sa joue.
Toute une vie pour gouter à cette immortelle seconde d’allégresse.

Elle l’invita à se relever et se laissa aller à une presque-confidence alors qu’il tentait de déchiffrer les traits de son visage.
Puis son regard capta une petite chose nacrée qui dansait au bout d’un vieux lacet de cuir devant son nez.
Elle lui offrait ce qu’il était venu chercher. Et c’était bien plus qu’il n’avait osé l’espérer.


"Voilà pour toi, gros nigaud. Tu as ton gage, à défaut d’avoir son cœur."

Il prit la dent de loups au creux de sa main et la regarda avec intensité, avant de refermer le poing dessus.

Il leva les yeux vers le seul être vivant de ce monde. Leur regard s’affrontèrent, désormais sans colère, ni douleur.



«Merci ma Dame. Merci…. Vous vouliez savoir mon nom ? Permettez que je m’approche d’avantage pour vous le murmurer. »

Il étendit le cou pour atteindre son oreille.
Se faisant, ses sens accomplirent un périple de plusieurs millions de kilomètres.
Quand sa joue frissonna de la chaleur de la sienne.
Quand son odeur flotta autour de son visage.
Quand il pu détailler ses traits plus fin que ceux d’une figurine de porcelaine.
Quand le chuchotis de ses mots lui revint en échos après avoir effleuré son oreille délicate.
Quand ses yeux plongèrent sur sa nuque piquée de fins cheveux couleur de lune.
Et quand son cœur ne palpita plus d’angoisse, mais de joie.
Combien avait eu le bonheur de vivre cette intimité toute simple ?

Elle sentit son haleine légère lui chatouiller l’épiderme alors qu'il lui susurrait

« Mon nom est Wogard, et je vous aimerai jusqu’à mon dernier souffle »

Voilà elle savait qui il était…
…Il pouvait partir à présent.


« Il me faut reprendre ma route désormais »
Il lui tourna le dos et mit la main sur la poignée de la porte.
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime6/6/2009, 16:44

Le murmure résonna en un aveu à l'oreille de la drow. Tant de douceur se cachait sous le rock. Alors qu'il se reculait, elle esquissa un sourire, non l'un de ces sourires sadiques qu'on lui connaissait, celui là au contraire ne reflétait que calme et sérénité. Sa curiosité apaisée, plus rien ne la pousser à retenir le guerrier. Et pourtant, quelque chose en elle lui soufflait de l'arrêter.

"Il lui ressemble tant..."

"Tu plaisantes là j'espère !", la voix de sa conscience lui rappela celle de Dame Pilpa.
"Non mais tu trouves vraiment qu'il LUI ressemble."

"Pas en apparence bien sûr.
Mais cette douceur, cette pureté dans son cœur, cette loyauté, ce..."

"Stop !
Je n'ai qu"un mot à dire : Jagdpanther !
Dois-je le répéter encore une fois ?"

"Et si nos chemins s'étaient croisés..."

"JAGDPANTHER !"

"Et si..."

"J.A.G.D.P.A.N.T.H.E.R"

"C'est bon j'ai compris !
Et depuis quand les drows ont une conscience ?"

"Depuis qu'elles ont un cœur !"

"Oui...
Je m'égare...
Tout doit avoir une fin, il est temps de fermer cette apostrophe..."

Comme le vent met fin au mirage, elle regarda le guerrier se diriger vers la porte.

"Je n'oublierais jamais votre nom.
Il résonnera à mes oreilles comme celui d'un ami.
Que votre route soit sans embûche et que votre cœur trouve le bonheur qu'il mérite.

Adieu guerrier poète."


Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


L'amoureux transi :

Alors que ses doigts se refermaient sur le bouton de porte, il entendit ses derniers mots.
Il esquissa un léger mouvement de la tête sans plus se retourner.
Une seconde d’une éternité resta en suspend.


« Adieu ma Dame puissiez-vous êtres heureuse dans votre union.
Vous resterez dans mon souvenir aussi longtemps que mes yeux percevront la tristesse de ce monde. »


Il tourna la poignée.
Ne se retourna pas d’avantage en franchissant la porte.
Il la tira doucement derrière lui. Et ses pas s‘éloignèrent dans le couloir.

Nul ne le vit quitter la forteresse des Wersats.



Fin de l'annexe deux


Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Bar6a


Note de l'auteur :

L'orc vert (le personnage RP) trouva la mort quelques heures plus tard sur un champ de bataille d'Orclandish...
_________________
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha 101105120027306570
"De l'Ombre viendra la lumière, et dans les Ténèbres, tous renaîtront."
Salaha
Salaha
Ange Noire


Féminin
Age : 109 Date d'inscription : 18/10/2007 Nombre de messages : 217 Humeur :
Personnage
Race: Drow
Classe: Guerrier-Mage

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Icon_minitime

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
Annexe 2 : Le rendez-vous secret de Salaha Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En cosntruction :: 

Au Coeur du Sanctuaire

 :: 

La Plume Noire

 :: 

Chroniques de la vie d'une glaciale drow

-